Transitions communication responsableTransitions communication responsable

par Transitions

Comment communiquer efficacement sur ses engagements éco-responsables ? La question est centrale pour les acteurs du développement durable et les enjeux multiples :

– révéler la valeur ajoutée de votre projet éco-responsable,
– rendre claire et accessible à ses publics l’information sur les thématiques parfois très techniques et complexes sur lesquelles vous intervenez,
– anticiper les questions des citoyens et des journalistes sur le sens de votre engagement,
– convaincre les questions des partenaires financiers, institutionnels,

Nos confrères de l’agence de communication responsable américaine Taiga ont produit une infographie proposant d’articuler sa communication responsable selon le modèle : campagne, contenu et connexion.

1. CAMPAGNE DE COMMUNICATION

Les campagnes de communication sont un moments clé pour construire et développer la relation avec ses publics cibles autour d’un projet éco-responsable. Délivrer régulièrement des informations clés accroît l’engagement de vos publics sur vos thématiques. Plusieurs stratégies sont envisageables pour engager son audience, que ce soit dans le cadre de campagnes d’acquisition ou de fidélisation.

– le social media
– les relations presse et influenceurs
– l’emailing
– le display (webmarketing ou print)

2. CONTENU ÉCO-RESPONSABLE

Une communication responsable réussie notamment sur les réseaux sociaux dépend avant tout de la qualité des contenus publiés. Mais comment savoir quel contenus publier, lesquels plairont à vos publics ? Laissez vous guider par vos publics justement. Prenons ici l’exemple d’une entreprise qui souhaiterait communiquer sur sa démarche RSE :

– CLIENTS : partager les informations sur la qualité de vos produits et services éco-responsables. De manière subtile cependant. Le push et la promotion directe sur les réseaux sociaux ne fonctionnent pas. Il s’agit plutôt de donner des informations sur comment le produit est fabriqué, montrer l’envers du décor afin de rassurer vos clients et prospé sur l’authenticité de vos engagements.

– SOCIÉTÉ CIVILE, ONG : communiquer sur l’impact environnement de votre projet (économies de CO2 réalisées, ressources naturelles préservées…)

– POPULATION LOCALE : partager des données, autant que possible chiffrées, sur l’apport positif de votre projet sur l’économie locale ou les avancées sociales.

– FOURNISSEURS : communiquer sur l’emploi de nouveaux procédés et de nouveaux matériaux qui ont permis d’améliorer votre performance environnementale.

– SALARIÉS : partager les retours d’expériences. Assez souvent la communication est négligée à tort. Les salariés sont parmi vos premiers ambassadeurs et eux-mêmes possèdent des comptes sur les réseaux sociaux et seront fiers de pouvoir partager des informations valorisantes sur l’entreprise dans laquelle ils travaillent.

– PARTENAIRES INSTITUTIONNELS ET FINANCIERS : partager des informations susceptibles de renforcer leur investissement à vos côtés (dynamisme et performance des projets, santé financière)

3. CONNEXION

Vos publics attendent de la transparence et des informations crédibles sur votre démarche éco-responsable. Les réseaux sociaux sont le lieu idéal répondre à leur attente. Mener une stratégie social media dans la durée et la régularité vous donnera la possibilité d’échanger avec eux et de les engager sur vos valeurs et vos initiatives pour à terme de créer des synergies, d’attirer de nouvelles collaborations et d’apporter une valeur ajoutée accrue.

L’infographie « les 3 C de la communication responsable » est téléchargeable ici

Sustainability-Communicationsblog

Transitions
À propos Transitions

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Les 3 C de la communication responsable